•  

    lhaj thami breze

    Grand personage public, j’ai nommé Lhaj Thami Breze
    Cher monsieur, je tiens à vous remercier et à éclairer vos actions pour notre communauté.
    Oui monsieur ! Vous vous battez jour après jour pour améliorer les conditions des bons musulmans.


    Vous avez présidez mieux que personne l’UOIF, qui est l’Union des Organisations Islamiques de France.


    Vous avez avant ça obtenu de beaux diplômes tels que votre DEA de sciences politiques à Bordeaux où encore un autre à l’Université de Mahomet-V à Rabat, au Maroc.


    Vous avez su vous débrouiller comme un chef, malgré vos difficultés à vous exprimer en français.
    Je suis d’ailleurs persuadé que vous n’avais pas corrompu les jurés pour votre DEA, même si l’alignement de plus de trois mots français semble une difficulté insurmontable pour vous, je suis certain que vous avez trouvé une solution tout à fait légale.

    Comment auriez-vous fait sinon ? Il fallait bien monter dans les échelons, et quoi de mieux que de présider l’UOIF. Après tout, la plupart des partisans de cette organisation ne parle pas français.

    Mais vous êtes un petit rêveur, vous êtes un petit ambitieux, et la présidence d’une organisation ne vous suffisait pas, il fallait faire autre chose, pour le bien de la communauté bien entendu !

    Alors l’idée de la Waqf tombe à pic,  « vous » avez besoin de fond, enfin « nous » avons besoin, « vous » devez montrer l’exemple envers tous les musulmans, enfin « nous » devons.

    Mais le naturel revient vite au galop, et vous avez fait l’erreur, dans l’une de vos assemblée, de séparer les musulmans et les homosexuels musulmans de l’autre.
    Oh ce n’était pas si gros, pas si méchant, mais c’était là. Et je fais partie de ces gens monsieur Lhaj Thami Breze. Mais je reste un bon musulman croyez-moi, et peut-être mieux que vous.

    Oui je ne prêche pas un islam modéré pour en fait l’appliquer de façon radicale.
    Je ne dis pas être l’ami du peuple français si c’est pour mieux l’attaquer.


    Et surtout, je ne me dis pas l’ami des musulmans si c’est pour les trahir ensuite.
    J’ai fait mes petites recherches sur vous et je sais maintenant que vous ne travaillez pas pour la communauté musulmane. Vous vous dites proches des frères musulmans mais vous vous en fichez totalement.


    Vous avez cherché à mettre à notre disposition, à Drancy, un Imam qui aime plus les juifs que nous. Vous avez fait la plus grosse erreur, car, si elle était classé durant toutes ces années, sachez qu’elle revoit le jour petit à petit, jusqu’au moment où la vérité vous concernant éclatera.

    Personnellement, que vous fassiez partie du gouvernement français, arabe chinois ou je ne sais quoi d’autre, m’importe peut.
    Je suis un musulman qui contrairement à vous et ceux qui vous suit, bien dans ma tête, dans mon corps et dans mon beau pays qu’est la France.

    Mais vous… Jusqu’où comptez-vous aller pour achever de nous empoisonner de votre radicalisme pourri et cancérigène. Vous nous faites honte car vous êtes tous les mêmes et petit à petit tout s’éclaire.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique